Quatre artistes dévoilent leur savoir-faire

À l'occasion des journées européennes des métiers d'art, l'atelier Mosaïque et Tesselles ouvre ses portes. Quatre métiers seront représentés ce week-end.

Pour la première fois, l'atelier Mosaïque et Tesselles d'Elisabeth De Abreu, mosaïste à Vern-sur-Seiche, regroupe quatre artistes pour les neuvièmes journées européennes des métiers d'art (Jema), ce samedi et ce dimanche : Anne Lorand (vitrailliste), Philippe Saulnier (sculpteur-plasticien), Chantal Kaeding (peintre-collagiste) et Elisabeth De Abreu (mosaïste). « C'est l'occasion pour nous de découvrir d'autres matériaux et pour le public, différents corps de métiers », explique la mosaïste. Public qui pourra faire de l'émaillage et du collage : « Les visiteurs pourront repartir avec des cartes qu'ils ont faites, ou des pièces de raku (émaillage japonais) que Philippe Saulnier réalisera dans la cour, en face de l'atelier », continue Chantal Kaeding.

Transmettre et se renouveler

Dans le cadre de ces journées, l'artiste n'est plus enfermé dans son atelier mais dans l'échange et le partage. « Susciter l'envie de prendre des cours de mosaïque, de vitrail, de collage, est une manière de transmettre nos techniques, affirme Elisabeth De Abreu. Cela nous permet également de réfléchir sur de nouveaux thèmes à proposer plus tard. » L'artistesouhaite par ce biais se remettre en question grâce à « la richesse des rencontres ».Sur les deux jours d'ouverture, le quatuor espère 200 personnes. Et de préciser qu'« il y aura des tentes, si jamais le soleil n'est pas au rendez-vous... »

L'art pour évacuer

D'autres objectifs, plus orientés professionnels, entrent en ligne de mire : obtenir des interventions dans les écoles, les maisons de retraites, et attirer des élèves potentiels de tous âges. « Souvent, ce sont des personnes touche-à-tout, qui viennent par plaisir, décrit Anne Lorand. L'art est une façon d'évacuer, de se détendre par la création. On ne demande pas de résultat; à chacun son rythme. » Également montrer à la jeunesse que des métiers existent en artisanat. « Nous les informons sur les formations et nous les orientons sur les disciplines », continue Elisabeth De Abreu.

Samedi 28 et dimanche 29 mars, de 10 h à 19 h, atelier Mosaïque et Tesselles, 7, rue du Hameau de l'Abbaye.